loufokCette peinture est une Vanité qui joue sur les transparences et les cadrages. La figure du zèbre qui a un visage humain pourrait se rapprocher des cabinets de curiosités du 16ème siècle (tout comme le crâne) alors que l’écriture pourrait être une fresque murale actuelle. Il y a un cadre noir à l’intérieur du tableau comme si la composition voulait dépasser les limites de ce rectangle.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s