Femme-maison

Femme-maison, bois sculpté (Tilleul), hauteur 40 cm, largeur 12 cm et profondeur 12 cm, 2015

femmemaison3femmemaison2

 

La « Femme-maison » est née d’une envie de confronter un traitement de surfaces planes et lisses avec un traitement plus organique du corps qui comporte à la fois entailles et rondeurs. La tête agit comme un poids sur le corps, comme si les difficultés de la vie pesaient sur l’organisme. La maison qui évoque habituellement un repère rassurant, est dans cette sculpture une masse qui empêche le corps de se lever, de se déplier et de s’épanouir.

Publicités